La guerre mondiale de la crédibilité

Alors que le coronavirus se répand au moment où vous lisez cet article, le continent africain semble avoir été relativement épargné. Cependant, l’OMS prévient que l’Afrique pourrait devenir le prochain épicentre mondial de la pandémie. Dans cet article, je vous ferais part de l’actuelle ‘guerre’ entre le Antananarivo (Madagascar) et l’OMS.

Le remède de Madagascar

Madagascar's President Andry Rajoelina sips Covid Organics, which he touts as a remedy for coronavirus
Andry Rajoelina, président de Madagascar

Une nouvelle ayant fait grand bruit en Afrique depuis le début de la crise est celle du développement du Covid organics. Remède à base d’artemisia, une plante dont les propriétés sont reconnues pour lutter contre le paludisme, le médicament est mis de l’avant par le président Andry Rajoelina. Si l’OMS met en garde contre les ‘remèdes locaux‘, cela n’empêche pas l’administration Trump d’envoyer 2.5M USD en soutien. Le pays compte officiellement 238 cas dont 112 guéris.

Dans une intéressante entrevue à France 24, Rajoelina nous démontre bien qu’au-delà de la question sanitaire, la politique n’est jamais bien loin. Nous nous trouvons ici au cœur d’une guerre pour la crédibilité. Décochant plusieurs flèches à l’endroits de l’OMS, le président s’efforce de minimiser les doutes soulevés par les chercheurs de l’institut Pasteur quant aux vertus du médicament. Le message est simple, l’Afrique a le remède au coronavirus et c’est justement ce qui pose problème. Voici ici un intéressant reportage venant d’Africa news pour imaginer un peu l’ambiance sur le terrain.

Le sentiment que les savoirs ancestraux africains sont méprisés par les organisations internationales semble assez répandu sur le continent et ce bien avant la crise du coronavirus. La situation de Madagascar a alors un effet amplificateur et sert des politiciens dans des partis de tendance révolutionnaire a diffuser leur message.

Julius Malema, Leader du parti Economic Freedom Fighters (EFF), Afrique du Sud

OMS go home ?

Tout ce brouhaha fini par se matérialiser politiquement. On apprenait récemment que le Burundi a désigné les représentants de l’OMS, ‘persona non grata’. À l’heure que vous lisez ces lignes, ils furent déjà expulsés.

Al'amin. on Twitter: "The man of the Moment, the man who wrote ...
Dr. Jérôme Munyangi

Pour ce qui est du Covid organics, des stocks ont été commandés notamment au Sénégal, au Niger, en Tanzanie et j‘en passe. Je remarque au passage que même des leaders pan-africains, étant habituellement très critiques des gouvernements locaux, se montrent surpris de ces prises de décisions jugées courageuses. Voyons-nous une tendance de ‘rébellion’ de leur part se dessiner ? Le Burundi se trouvera-t-il des alliés dans sa manœuvre ?

Le 14 mai, le président du Congo, M. Félix Tshisekedi, a reçu le Dr. Jérôme Munyangi à son bureau. Rapatrié de Madagascar où il menait des recherches sur le covid-19, le Dr. Munyangi est l’inventeur du fameux produit à l’artemisia. Selon toute vraisemblance, un essai clinique pourrait être lancé rapidement. Ce médecin figure d’ailleurs dans un reportage de France 24 où il dénonce les pratiques de certains laboratoires ayant des pratiques pour le moins douteuse. Comme vous pourrez le voir dans le reportage, lorsque je mentionnais la question du mépris des savoirs africains, il n’y a pas besoin de remonter à bien longtemps.

Tant qu’il y aura un monde…

En plus de la guerre au covid-19, l’OMS se doit de lutter pour sa crédibilité en Afrique. La question du covid-19 implique des solutions qui seront d’une manière ou d’une autre acceptées par une partie significative de la population mondiale. L’engouement africain pour le Covid-organics pourrait être inversement proportionnel face à un traitement étranger. La priorité devrait d’être éviter une escalade politique surtout si le continent est sur le point de devenir l’épicentre mondial.

Simon Lefranc, MA. 16 mai 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :